L’envers du décors

L’envers du décor

 

 

Il y a plus d’un siècle, une grande famille du sud de l’Inde a créé à Surabhi, un village de l’Andrah Pradesh, une forme nouvelle de théâtre. C’est sans doute parce qu’il parle une langue minoritaire, le télougou, que le théâtre Surabhi est resté méconnu.

Sans doute aussi parce qu’il mêle les vieilles légendes indiennes comme le Mahabharata aux facéties et aux merveilles d’un théâtre tout simplement populaire.

Chaque spectacle de la troupe Sri Venkateshwara Natya Mandali Surabhi commence par une longue séance de maquillage avant que les acteurs ne revêtent leurs éclatants costumes. Puis la troupe entre en scène pour une prière dédiée à Ganesh.

L’harmonium et les tablas accompagnent les voix comme ils le feront tout au long de la représentation largement chantée. Place au spectacle! Tout se passe devant une succession de toiles peintes enchanteresses et une cascade d’effets spéciaux qui n’ont rien à envier à Hollywood. L’ingéniosité et les bouts de ficelle tiennent lieu ici de haute technologie.

 

Festival « Passage » Metz 5 Mai 23